Fipronil-SkandalBotzfirma aus der Belsch a lëtzebuerger Ställ am Asaz

Eng Botzfirma aus der Belsch steet am Verdacht Fipronil benotzt ze hunn. D'Firma war och a lëtzebuerger Betriber am Asaz.

Leschten Update: 14.08.2017, 09:00:55

© AFP/PHILIPPE HUGUEN

Am Skandal ëm kontaminéiert Eeër goufen déi lëtzebuerger Autoritéiten vun de belschen Autoritéiten doriwwer informéiert, dass eng Botzentreprise aus der Provënz Namur am Verdacht steet d'Insektegëft Fipronil benotzt ze hunn. Si soll och an zwee lëtzebuerger Betriber am Asaz gewiescht sinn. De Botz-Service hätt sech awer just op d'Botze vun de Ställ limitéiert. D'Desinfektioun gouf vu lëtzebuerger Entreprise gemaach. Wéi et heescht géif et keng Indice ginn dat Fipronil am Asaz war. Präventiv goufen awer Analyse vun den Eeër an deenen zwee Betriber geholl. Mat de Resultater ass de 17. August ze rechnen.

Do dernieft huet d'Provençale den Autoritéite matgedeelt, dass se haart gekachten Eeër aus Holland geliwwert kruten. Dës hätten déi hollännesch Autoritéiten awer als net geféierlech agestuuft.

Den Delhaize huet d'Autoritéiten dann doriwwer informéiert dass och si Eeër aus Holland kruten, déi och als net geféierlech agestuuft goufen.

Alleguerten d'Eeër goufen aus der Vente geholl.


Œufs contaminés au fipronil: actualisation des données (11.08.2017)

Communiqué par: ministère de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs / ministère de la Santé

Dans le cadre de la problématique des œufs contaminés au fipronil, les autorités luxembourgeoises ont été averties via le system Food-Fraud de la Commission européenne par les autorités belges qu’une société de nettoyage de la province de Namur, suspectée d’avoir utilisé le produit contaminé, est aussi intervenue dans deux exploitations luxembourgeoises.

D’après l’enquête de l’autorité compétente, cette société belge n’est intervenue qu’une seule fois en date du 27.02.2017 dans l'une des exploitations et deux fois (le 16.01.2017 et le 11.07.2017) dans l’autre. Le service de cette société s’est limité uniquement au nettoyage de l’étable vide. Il est utile de préciser dans ce contexte que cette société de nettoyage n’a pas effectué de désinfection dans les étables. Cette désinfection a été réalisée par après par les exploitants eux-mêmes avec des produits différents. Il n’y a aucune trace d’utilisation du produit contaminé. Toutefois, par principe de précaution, des échantillons d’œufs ont été prélevés dans les deux exploitations et les résultats d’analyses seront disponibles le 17.08.2017.

Par ailleurs, la Provençale a informé les autorités compétentes au Luxembourg qu’elle a reçu des œufs durs en provenance de l’exploitation néerlandaise NL41110-21. Les Pays-Bas ont classé ce lot d’œufs dans la liste 3, c.-à-d. consommables sans risque suite aux taux très bas (0,0085 mg/kg).

En outre, Delhaize a informé les autorités compétentes qu’ils ont reçu des œufs en provenance de l’exploitation 0NL4128402, exploitation néerlandaise rajoutée depuis hier sur la liste 3 par les autorités des Pays-Bas.

Tous les œufs ont été retirés de la vente.