NewsSanté warnt viru Bloalgen an der Musel

Op verschiddene Plazen, do wou d'Waasser net esou séier leeft, goufen d'Bakterie festgestallt. Op deene Plaze sollt een net an d'Waasser goen.

Leschten Update: 14.08.2019, 15:23:31

© Jean-Pierre Desvaux / AFP

Wéi et vun der Direktioun vun der Santé heescht goufen op verschiddene Plazen um Bord vun der Musel sougenannte Bloalge fonnt, dat op Plazen op deenen d'Waasser méi lues leeft.

Well dës Bakterien sech negativ op Mënsch an Déier kënnen auswierke sollt een deemno evitéieren op de concernéierte Plaze schwammen ze goen oder Waasser ofzeschlécken.

D'Auswierkunge gi vun Ausschlag iwwer Kappwéi, Krämp, Liewerschied bis hin zu Problemer mam Verdauungstrakt. Erkennbar sinn d'Bakterien doduerch, dass d'Waasser blo-gréng, respektiv einfach gréng gefierft ass.

Hei de Communiqué vun der Santé:

Alerte: Présence de cyanobactéries en différents endroits de la Moselle (14.08.2019)

Communiqué par: Direction de la santé

 

Des cyanobactéries, appelées aussi «algues bleues», ont été découvertes en différents endroits au bord de la Moselle, notamment en des endroits à circulation ralentie. Il s’agit de bactéries normalement présentes dans ces eaux, mais qui, sous certaines conditions, se développent de façon excessive et forment des tapis colorés (coloration bleu-verdâtre ou couleur purée de pois).

Dans ces conditions, ces bactéries peuvent produire des toxines susceptibles de causer des problèmes de santé pour l’homme et les animaux. Ces problèmes dépendent de la quantité de toxines absorbées: irritations de la peau, maux de tête, nausées, gastro-entérite, crampes, paralysies, atteinte du foie.

La cause exacte de cette prolifération excessive n’est pas connue, mais résulte souvent d’un apport inapproprié de nutriments pour ces bactéries, en présence d’une température d’eau élevée.

Il est par conséquent recommandé d’éviter le contact avec l’eau aux endroits où se trouvent ces tapis colorés (nager, sports nautiques) et il faudra éviter d’avaler cette eau. Cette recommandation vaut aussi bien pour les hommes que pour les animaux.