News1. nationalen Dag vum Brandschutz den 10. Oktober

Fir eng éischte Kéier gëtt den nationalen Dag vum Brandschutz organiséiert. Zil ass et, d’Leit op alldeeglech Gefore virzebereeden.

Leschten Update: 14.10.2019, 17:43:15

© Eldoradio

"All Feier fänkt kleng un." Dat war d’Ausso vum Steve Mack vum CGDIS am Kader vun der Presentatioun vum 1. nationalen Dag vum preventive Brandschutz e Méindeg de Moien. Komplementar dozou huet d’Inneministesch Taina Bofferding erkläert, wéi wichteg d’Bevëlkerung fir d’zivil Sécherheet ass an deemno als wichtege Pilier agéiere kann.

Lauschtert eran!

Selwer kéint jiddereen evitéieren, datt aus engem klenge Feier e gréissere Brand gëtt - wann ee weess, wat ee maache muss. Dowéinst offréiert de CGDIS vum Fréijoer un entspriechend gratis Course vun am Ganze 16 Stonnen, an deenen d’Bierger déi néideg Informatioune kréien: Wéi reagéiert een op alldeeglech Geforen, déi duerch Feier oder och toxesch Produiten am Stot provozéiert ginn? Wéi eng Gefore gi vun elektronesche Maschinnen aus? Wat soll ee beim Grille vermeiden? Nieft der Theorie sollen Interesséierter selwer aktiv ginn a probéieren, kleng Feieren - natierlech ënnert der Opsiicht vum CGDIS - ze läschen.

Esou soll d'Bevëlkerung beschtméiglech virbereet an d'ëffentlech Sécherheet mat de Leit zesumme garantéiert ginn. A Punkto Dampmelder war et d’Annonce vun der Ministesch, datt d’Gesetz, dat d’Dampmelder hei am Land obligatoresch mécht, um leschten Instanzewee ass. Wann dës also viraussiichtlech vum 1. Januar 2020 an all Stot ze fanne musse sinn, géif de CGDIS keng explizit Kontrolle maache goen. An deem Kader ass de Rendezvous den 10. Oktober zu Diddeleng op der Schmelz, wou de Public weider Detailer kritt. D'Course vum Fréijoer u sollen de Bierger déi néideg Äntwerte liwweren, well et si genee dës Saachen, déi am schlëmmste Fall Liewe rette kënnen.



LINK / Hei d'Campagne vum lesche Joer!

Hei de Communiqué:

Taina Bofferding a déclaré le 10 octobre comme journée nationale de la prévention (07.10.2019)

Communiqué par: ministère de l’Intérieur

Le 7 octobre 2019, la ministre de l’Intérieur, Taina Bofferding, a présenté lors d’une conférence de presse le concept et l’objectif d’une journée nationale de la prévention, qui aura lieu tous les ans le 10 octobre.

Cette journée sera consacrée à sensibiliser la population principalement aux risques et moyens de prévention d’incendies. Pour y parvenir, un accent sera mis sur une communication transparente, compréhensive et accessible au public. 

Lors de la première journée nationale de la prévention,Klaus Maurer, Oberbranddirektor e.r. des pompiers professionnels de Hambourg présentera l’impact de la loi sur les détecteurs de fumée à Hambourg.

La ministre de l’Intérieur a souligné «qu’une prévention avertie est le meilleur des remèdes pour protéger les citoyennes et citoyens contre tout danger lié au feu.  Ce n’est qu’à travers une politique de sensibilisation soutenue et intériorisée par tous les concernés, que des vies pourront être sauvées».

Pour une meilleure résilience, des cours de prévention seront offerts à la population dès le printemps 2020, lors desquels les premiers gestes à adopter seront enseignés, permettant aux citoyennes et citoyens de réagir de manière adaptée aux incidents de la vie quotidienne. Il s’agit de garantir la sécurité publique avec la participation de la population.

Dans le même contexte, la ministre a rappelé l’importance du projet de loi relatif à l’installation obligatoire de détecteurs autonomes de fumée pour les immeubles comprenant au moins un logement, dont l’entrée en vigueur est prévue pour le 1er janvier 2020.

Plus encore, la ministre a annoncé la présence du CGDIS, et du ministère de l’Intérieur, au salon de l’habitat (Home & Living Expo), qui aura lieu du 12 au 20 octobre à la Luxexpo The Box pour informer les visiteurs sur l’utilité et la nécessité de la prévention.

Taina Bofferding a dès lors conclu en insistant sur le fait que tous les moyens devront être mis en œuvre afin de parvenir, à long terme, à une prévention consciencieuse et à une population résiliente.