NewsWat d'Lëtzebuerger vun der Digitalisatioun halen

Während fir déi meescht d'Digitalisatioun den Alldag vereinfacht ass a Saachen Aarbechtsplazen oder tëschemënschlech Relatiounen den Notzen net esou kloer.

Leschten Update: 20.11.2019, 15:02:13

© Eldoradio

D'Digitalisatioun ass eng Haaptmissioun fir d'Entwécklung vum Land, där Meenung ass an enger TNS-Ilres-Ëmfro iwwer d'Erwaardungen un Digitalisatioun de Gros vun de Befroten, fir genee ze sinn 84%.

Ëmmerhi 56% sinn der Meenung, dass déi ëffentlech Servicer an där Hisiicht gutt preparéiert sinn. Wat den Notze vun der Digitalisatioun ugeet, do ginn d'Meenungen dann awer auserneen.

Während déi meescht domat d'Accord sinn, dass se den Alldag erliichtert, Zäit spuert an e gewëssene Confort bitt, sinn der 33% net der Meenung, dass domat Aarbechtsplaze geschaaft ginn oder dass d'Digitalisatioun mënschlech Bezéiunge fërdert.

Weider sinn der 15% der Meenung, dass d'Digitalisatioun si negativ op der Aarbecht beaflosst.

LINK / Hei fannt dir déi ganz Ëmfro!


Liest hei de ganze Communiqué:

Le 20 novembre 2019, Marc Hansen, ministre délégué à la Digitalisation, a présenté les résultats de l’enquête «Perception et attentes des résidents vis-à-vis de la digitalisation». Commanditée par le ministère de la Digitalisation et réalisée par l’institut luxembourgeois de sondages et d'études d'opinion TNS Ilres, l’enquête a eu lieu du 9 au 27 septembre auprès de 1.011 résidents de 16 ans et plus. Les interviews ont été réalisées en ligne et par téléphone.

Marc Hansen a expliqué la raison de cette enquête en mettant en avant la volonté du ministère d’intégrer les citoyens dans les initiatives à implémenter pour réussir une transformation digitale du pays. Elle s’inscrit dans la continuité du débat consultatif à la Chambre des députés du 3 juillet 2019 et qui poursuivait le même objectif.

Lors de la conférence de presse, le ministre délégué à la Digitalisation, Marc Hansen, a surtout souligné la constatation que les citoyens considèrent la digitalisation comme une mission essentielle pour le développement du pays et que la majorité d’entre eux est d’avis que les services de l’État sont bien préparés pour relever les défis qu’engendre le passage à l’ère numérique.

D’après les sondés, les effets positifs du numérique sont principalement le fait de rendre le quotidien plus facile à gérer; le numérique procure un gain de temps et est une source de confort. D’un autre côté, les citoyens font état d’une inquiétude relative par rapport à l’emploi et aux relations humaines. Par ailleurs, le fait de pouvoir effectuer des démarches administratives en ligne est cité comme l’aspect le plus positif de la digitalisation. Enfin, lorsqu’interrogés sur leur niveau de satisfaction au sujet de la plateforme informationnelle Guichet.lu et MyGuichet.lu, les résultats sont excellents, puisque l’on décèle un taux de satisfaction de 95%, respectivement 94% pour ces deux portails.

Bien que très satisfait de ces résultats, Marc Hansen a néanmoins tenu à rappeler que le Luxembourg a encore une grande marge de progression potentielle pour ce qui est du eGovernment. «Ces bons résultats nous confortent néanmoins dans l’idée que nous sommes sur la bonne voie, même si le chemin est encore long», a-t-il déclaré.

Le ministre délégué à la Digitalisation a également rappelé que des efforts sont et seront investis continuellement dans Guichet.lu et MyGuichet.lu afin d’étoffer l’offre en démarches administratives et des fonctionnalités proposées, et de rendre les portails encore plus conviviaux et intuitifs ainsi que plus accessibles au plus grand nombre.

Dans ce contexte, Marc Hansen a notamment rappelé que le Centre des technologies de l’information de l’État travaille actuellement à la mise en œuvre d’une application pour MyGuichet.lu pour que les utilisateurs puissent effectuer leurs démarches directement via leur smartphone.

Il a également annoncé la mise en ligne au début du mois de décembre sur la plateforme informationnelle Guichet.lu de 5 fiches descriptives de démarches rédigées en «langage facile» (leichte Sprache). Ces 5 démarches concerneront, entre autre, la demande de papiers d’identité ou bien la prise en charge de frais médicaux. L’offre sera étoffée au fil des mois suivants.