Grad well sech vill Leit wärend der Fuesvakanz an alkoholiséiertem Zoustand hannert d'Steier setzen, mécht d'Police verstäerkt Kontrollen.

Während der nationaler Campagne fir Verkéierssécherheet an der Fuesvakanz lescht Joer hat d'Police eng 600 Kontrolle gemaach an 150 Führerschäiner agezu ginn. Wéi d'Police schreift sinn dës Führerschäiner agezu ginn, well d'Chaufferen ënnert Alkoholafloss ënnerwee waren.

Donieft sinn och 1.047 Verwarnunge mat Geldstrof wéinst ze héijer Vitess ausgestallt ginn. An deem Kader ginn och vum 14. Februar un a bis den 22. Mäerz verstäerkt Kontrollen duerchgefouert.

Donieft wëll een och iwwert déi sozial Medie sensibiliséieren.

Hei d'Meldung vun der Police:

Campagne nationale de sécurité routière

Durant la période de carnaval 2020, la Police prévoit des actions préventives et répressives orientées sur la sécurité routière en vue de prévenir les accidents de la route. Les comportements à risque tels que la conduite sous l'influence d'alcool et les excès de vitesse sont tout particulièrement visés.

Du 14 février jusqu'au 22 mars, la Police marquera une présence accrue sur les routes et auprès des manifestations carnavalesques et assurera des contrôles routiers pendant et après les principaux événements.

Lors de la campagne de l'année précédente, la Police a effectué environ 600 contrôles et y a retiré 150 permis de conduire pour conduite sous l'influence d'alcool. De plus, 1.047 avertissements taxés ont été dressés suite à des inobservations des limitations de vitesses.

Les usagers de la route seront, tout au long de la campagne, sensibilisés par des messages de préventions (#secherFuesent), diffusés sur nos plateformes de communication Twitter (https://twitter.com/PoliceLux) et Facebook (https://www.facebook.com/PoliceLux).

La Police recommande de faire usage du transport public ou organisé par votre commune dans le cadre des manifestations carnavalesques.

Rappel :

L'alcool est un produit psychoactif qui agit sur le corps et génère des effets restrictifs sur la vue, le comportement ainsi que sur le temps de réaction.

Le niveau d'activité et le goût du risque augmentent dès 0,2 g/l et l'attention, la concentration et la résistance à la fatigue baissent et des troubles neuromusculaires peuvent apparaître dès 0,3 g/l. À partir de 0,5 g/l, altération nette des perceptions sensorielles, diminution de la capacité de réaction, allongement du temps de réaction, troubles de la coordination et rétrécissement du champ visuel.