Op Uerder vum Parquet gouf zu Stroossen eng Perquisitioun duerchgefouert. Et konnt ee Verstouss géint d'Waffen- a Munitiounsgesetz festgestallt ginn.

D’Police Judiciaire wéi och d'Spezialunitéit vun der Police hunn an der Nuecht op e Sonndeg eng Perquisitioun zu Stroossen duerchgefouert.

Wéi et an engem Communiqué vum Parquet um Sonndeg heescht, war d'Perquisitioun ee Succès.

Eng Persoun gouf festgeholl a koum e Sonndeg virun den Untersuchungsriichter.

Konkret géif et ëm ee Verstouss géint d'Waffen- an d'Munitiounsgesetz a géint d'Gesetz iwwert de Verkaf an de Gebrauch vu sou genannten "précurseurs d'explosifs" goen. Ënner Ëmstänn kéint een domat illegale Sprengstoff hierstellen.

Wéi de Parquet weider schreift, géif een zu dësem Zäitpunkt keng weider Detailer kommunizéieren. D'Enquête misst elo verdéift ginn.

Communiqué du parquet de Luxembourg au sujet d'une perquisition dans la nuit de samedi à dimanche 

(23.02.2020)

Le parquet de Luxembourg vient d'ouvrir une information judiciaire contre une personne dénommée du chef d'infraction à la loi modifiée du 15 mars 1983 sur les armes et munitions ainsi que du chef d'infraction à la loi du 5 mai 2017 sur la commercialisation et l’utilisation de précurseurs d'explosifs. 

Les précurseurs d’explosifs sont des substances ou des mélanges chimiques qui peuvent être utilisés d’une manière détournée pour la fabrication illégale d’explosifs. Cela concerne à la fois les substances dans leur état brut que les produits de consommation courante dont elles feraient partie.

Le dossier a été confié à un juge d'instruction. Sous la direction de ce magistrat, les enquêteurs du Service de Police Judiciaire (SPJ) ont procédé en date du 22 février 2020 (dans la nuit de samedi à dimanche) à une perquisition à Strassen. Le SPJ était assisté dans sa mission par les Unités spéciales de la police grand-ducale ainsi que par d'autres unités.

Les opérations de perquisition se sont déroulées avec succès.

Une personne a été arrêtée sur décision du magistrat instructeur et elle sera présentée à ce même magistrat au cours de ce dimanche.

En l'état actuel et alors que l'enquête doit être approfondie, le parquet n'a pas d'autres informations à communiquer.

Il reste à souligner qu'une personne est présumée innocente tant qu'elle n'a pas été reconnue coupable par une juridiction.