Aus der Ëmfro wëll ee Konklusioune fir d'Organisatioun vun der Aarbecht vun de Gemengen no der Coronakris zéien.

Den Inneministère wëll zesumme mat de Sozialpartner ronn 16.000 Gemengebeamten zu hiren Erfarunge mat der Teleaarbecht an der Digitalisatioun befroen. Dat huet den Inneministère an engem Communiqué matgedeelt. Aus dëser Ëmfro wëll ee Konklusioune fir d'Organisatioun vun der Aarbecht vun de Gemengen no der Coronakris zéien. Parallel dozou sollen d'Buergermeeschteren a Schäfferéit ewéi och d'Gemengesyndikater zu den Defisen, déi si am Kader vun der Kris bei hirer Aarbecht begéint hunn, befrot ginn. Och hei ass et d'Zil Schlussfolgerunge fir d'Zäit no der Kris ze zéien.

Liest hei de Communiqué am Detail:

Taina Bofferding lance les discussions sur le télétravail dans le secteur communal pour la période d’après-crise (28.05.2020)
Communiqué par: ministère de l’Intérieur

Lors d’une réunion de la commission centrale, la ministre de l’Intérieur, Taina Bofferding, a eu l’occasion d’avoir un échange avec les partenaires sociaux du secteur communal concernant les effets de la crise du COVID-19 sur le fonctionnement des services et l’organisation du travail dans les entités communales.

«Le télétravail, s’il est bien cadré, constitue un avantage tant pour l’employé-e que pour l’employeur. Pendant la crise, ce mode de travail s’est énormément répandu et nous en avons vu les avantages tant que les défis.»

Afin de disposer d’un état des lieux plus complet, le ministère de l’Intérieur, en concertation avec les partenaires sociaux, s’apprête à lancer une enquête auprès des quelque 16.000 agent-e-s communaux afin de recenser leur retour d’expérience. L’accent sera mis notamment sur le télétravail et la digitalisation, afin que des conclusions générales puissent en être tirées pour l’organisation du travail dans le secteur dans la période d’après-crise.

Parallèlement, le ministère de l’Intérieur fera parvenir un questionnaire aux collèges des bourgmestre et échevins et aux bureaux des syndicats de communes, avec l’objectif de mieux comprendre les défis auxquels les administrations ont été confrontées et d’identifier quels enseignements peuvent être dégagés de la gestion en temps de crise pour l’avenir.

La commission centrale a donné son aval à une modification réglementaire visant à alléger et rendre plus efficace la procédure de vote lors des élections des délégations de fonctionnaires et au projet de règlement grand-ducal relatif à la réforme de la formation pendant le service provisoire (stage) dans le secteur communal.

Un accord a été trouvé au sein de la commission centrale concernant la durée de validité des examens d’admissibilité du secteur communal des personnes disposant d’un certificat de réussite daté de plus de 5 ans au 1er février 2020.

Les dossiers suivants ont également été discutés: carrière des agents de transport, dispenses de service pour membres des commissions d’examen et titulaires de cours à l’INAP, congés de récréation 2020.