Den Ausseminister Jean Asselborn huet e Freideg de Moie 14 Flüchtlingen um Fluchhafen empfaangen.

Bei de 14 Refugiéen handelt et sech ëm 12 Erwuessener an 2 Kanner. Et si vulnerabel Persounen, déi an extrem schwéiere Konditiounen a Libyen gelieft hunn. Si si mat der UNO-Organisatioun fir Migratioun an den Niger op Agadez an e Camp komm.

Zesumme mam UNO-Flüchtlingswierk huet Lëtzebuerg dës 14 Persounen op Ufro vun der EU-Kommissioun opgeholl. Wéi de Minister Asselborn op Facebook erkläert huet, gi si fir d'éischt ënner Quarantän gesat, duerno komme si an e Foyer an d'Millebaach. Am Dezember 2019 goufen do scho Leit aus dem Niger ënnerbruecht.

De Mueren hat ech d’Chance 14 unerkannte Flüchtlingen aus dem Niger um Findel ze begréissen. Dës „Reinstallatioun“ vu...

Gepostet von Jean Asselborn am Freitag, 16. Oktober 2020

Hei geet et bei de Communiqué:

Arrivée au Luxembourg de 14 réfugiés dans le cadre d’une réinstallation depuis le Niger (16.10.2020)
Communiqué par: ministère des Affaires étrangères et européennes

En date du 16 octobre 2020, Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères et européennes, ministre de l’Immigration et de l’Asile, a accueilli à l’aéroport de Luxembourg un groupe de 14 réfugiés, arrivés au Luxembourg dans le cadre d’une réinstallation depuis le Niger.

Cette réinstallation s’inscrit dans le cadre d’un appel de réinstallation lancé par la Commission européenne en 2017. Dès le mois d’octobre 2017, le Luxembourg avait répondu à cet appel en faisant part de son engagement à accueillir des réfugiés dans le cadre des réinstallations.

Une partie de cet engagement a été réalisée en octobre 2019 par une mission de réinstallation au Niger dans le cadre du mécanisme d’évacuation d’urgence (ETM). Après l’arrivée d’un premier groupe de 35 personnes en décembre 2019, celle du deuxième groupe avait dû être reportée en raison de la situation liée à la pandémie de COVID-19. Avec l’arrivée des 14 réfugiés en ce jour, avec l’aide du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) et de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), l’ensemble des réfugiés sélectionnés depuis le Niger sont désormais arrivés au Luxembourg.

En ce qui concerne le profil de ces 14 réfugiés – 12 adultes et deux enfants –, il s’agit de personnes vulnérables qui avaient été détenues dans des conditions extrêmement difficiles dans des centres de détention en Libye et, par la suite, évacuées par l’Organisation internationale onusienne pour les migrations vers le Niger. Les réfugiés sont d’origine somalienne et érythréenne, tandis que le groupe se compose de trois familles et de cinq célibataires.