Bei den 12% un Neiinfektiounen aus dem Beräich vun der Educatioun, handelt et sech net nëmmen em Schüler an Enseignanten aus Primärschoulen a Lycéeën.

Am Réckbléck op d'Woch vum 5. bis den 11. Oktober huet de Gesondheetsministère matgedeelt, dass 12% vun den Neiinfektiounen zu Lëtzebuerg am Zesummenhang mat der Educatioun stoe géifen. An engem Communiqué weist de Ministère e Samschdeg dorops hin, dass dës Zuel sech net eleng op d'Schüler an Enseignantë vun de Lëtzebuerger Primärschoulen a Lycéeë bezitt. Bei dësem Prozentsaz sinn d'Studente vun der Uni Lëtzebuerg, grad ewéi och déi Studenten déi zu Lëtzebuerg wunnen awer am Ausland studéiere mat berécksiichtegt. An dësem Zesummenhang stellt de Ministère dann och eng staark Hausse vu positive Fäll déi a Relatioun mat de belschen Universitéiten zu Léck, Namur a Louvain stinn, fest.

Liest hei de ganze Communiqué vum Ministère:

Précisions quant au taux de cas positifs liés à l’éducation communiqué par le ministère de la Santé

Communiqué par: ministère de la Santé

Dans sa rétrospective de la semaine du 5 au 11 octobre, le ministère de la Santé indique que 12% de la totalité des cas positifs au Luxembourg sont en lien avec l’éducation.

Le ministère de la Santé et le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse tiennent à souligner que ce nombre ne se limite pas aux personnes testées positives qui fréquentent une classe de l’enseignement fondamental et secondaire public et privé au Luxembourg, mais inclut également et notamment tous les étudiants de l’Université du Luxembourg et des universités à l’étranger qui résident au Luxembourg.

Dans ce domaine, une augmentation importante des cas en lien avec les universités belges, notamment à Louvain, Namur et Liège a pu être constatée.

Pour rappel, le bilan chiffré des élèves et enseignants testés positifs à la COVID-19 qui fréquentent le système scolaire luxembourgeois proprement dit a été communiqué par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse. Il se rapporte à la période du 15 septembre au 9 octobre 2020 et fait état des chiffres suivants.

En tant qu’infections liées aux activités de l’éducation nationale au Luxembourg peuvent être considérées :

  • 8 cas positifs liés à deux chaînes d’infection
    (Scénario 3 : chaîne d’infection avec plusieurs cas reliés par une infection intra-scolaire)

  • 85 cas positifs dans un scénario regroupant deux élèves d’une même classe.
    (Scénario 2 : max. 2 cas positifs dans une classe avec source d’infection incertaine)

Depuis la reprise de l’école le 15 septembre aucune chaîne d’infection majeure n’a pu être observée dans les écoles et lycées. Plus de 107.000 élèves fréquentent les écoles publiques et privées et plus de 12.000 enseignants travaillent dans les deux secteurs.