Wéi all Woch huet de Gesondheetsministère de Bilan vun den Infektioune mam Coronavirus verëffentlecht.

D'Zuel vun de Persounen déi lescht Woch zu Lëtzebuerg positiv op de Coronavirus getest gouf ass géigeniwwer der Woch virdru weider zeréckgaangen. Tëscht dem 4. an dem 10. Januar goufen 1.036 Persounen hei am Land positiv op de Coronavirus getest. Déi Woch virdru waren et der nach 1.135. Wéi et vun der Santé heescht, géifen dës Zuelen de Réckgang vu den Neiinfektioune confirméieren. Virun allem wann ee berécksiichtege géif, dass d'lescht Woch ronn duebelt esouvill PCR-Tester gemaach goufe wéi an der Woch virdrun. 63.188 Persoune goufe wärend der leschter Woch op de Covid-19 getest. Déi Woch virdru waren et der nëmmen 33.949. Allerdéngs ass d'Zuel vun de Kontakter, déi di infizéiert Persounen hate staark geklommen. D'Lescht Woch goufen 3.496 där Kontakter identifizéiert. Déi Woch virdru waren et der nach 2.106. Dëst ass eng Hausse vu 66 Prozent.

Den 10. Januar goufen 2.660 aktiv Infektioune mam Coronavirus hei am Land registréiert. Dëst géigeniwwer 3.222 den 3. Januar. D'Zuel vun de geheelte Persounen ass iwwerdeems vun 43.261 op 44.833 geklommen. D'Zuel vun den Doudesaffer ass liicht geklommen. D'lescht Woch si 26 Persounen um Covid-19 gestuerwen. Déi Woch virdru waren et der 22. Hir Altersmoyenne läit bei 81 Joer.

Tëscht dem 4. an dem 10. Januar waren 101 Persoune wéinst dem Covid-19 hospitaliséiert, dovunner 25 op enger Intensivstatioun. Déi Woch virdru waren et der 134, respektiv 32. D'Situatioun an de Spideeler huet sech domadder op en Neits verbessert. Iwwerdeems hunn sech d'Lescht Woch 2.279 Persounen an Isolatioun an 2.283 a Quarantaine befonnt. Géigeniwwer der Woch virdrun ass dëst eng Baisse vun 33, respektiv 7 Prozent.

De Reprodutktiounstaux vum Virus louch d'lescht Woch bei 1,06 an ass domadder géigeniwwer der Woch virdru liicht geklommen. Den Taux vun de positiven Tester louch op déi ganz lescht Woch gekuckt an der Moyenne bei 1,64 Prozent. Dëst ass eng däitlech Baisse géigeniwwer der Woch virdrun. Do louch dësen Taux nämlech nach bei 3,34 Prozent. Den Inzidenz-Taux louch tëscht dem 4. an dem 10. Januar bei 165 Fäll op 100.000 Awunner. Den Taux vun de Fäll bei deenen net konnt nogewise gi wou déi betraffe Persoun sech infizéiert huet, louch, op déi ganz lescht Woch gekuckt bei 31,9 Prozent. Iwwerdeems infizéieren sech déi meeschte Leit nach ëmmer am familiären Ëmfeld. Dëst ass bei 45,3 Prozent vun den Infektiounen de Fall. An 11 Prozent vun de Fäll gouf de Virus bei enger Persoun, déi aus der Vakanz zeréck op Lëtzebuerg koum, nogewisen.

Tëscht dem 4. an dem 10. Januar goufe 450 Mënschen zu Lëtzebuerg géint de Virus geimpft. E Mëttwoch louch d'Zuel vun de Mënschen déi bis ewell am Ganzen hei am Land de Vaccin krute bei 2.372.

Hei fannt dir de Réckbléck vun der Santé am Detail:

COVID-19 : Rétrospective de la semaine du 4 au 10 janvier (13.01.2021)
Communiqué par: ministère de la Santé / Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST)

Pour la semaine du 4 au 10 janvier, le nombre de personnes testées positives à la COVID-19 a diminué de 1.135 à 1.036 personnes (-9%), alors que le nombre de leurs contacts étroits identifiés, a augmenté de 2.106 à 3.496 (+66%) la semaine précédente.

Ces chiffres confirment la tendance à la baisse du nombre de nouvelles infections, d’autant plus que les nombre de tests PCR effectués au cours de la semaine du 4 au 10 janvier a quasiment doublé par rapport à la semaine précédente, avec 63.188 tests contre 33.949.

En date du 10 janvier, le nombre d'infections actives s'élevait à 2.660 (par rapport à 3.222 au 23/01) et le nombre de personnes guéries est passé de 43.261 à 44.833. Cependant, le nombre de nouveaux décès en lien avec la COVID-19, est passé à 26 contre 22 la semaine antérieure. La moyenne d’âge des personnes décédées est de 81 ans.

La moyenne d'âge des personnes diagnostiquées COVID-19 positif est resté stable à 38,4 ans.

Dans les hôpitaux, la situation s’est encore détendue, avec 76 hospitalisations en soins normaux et 25 hospitalisations en soins intensifs de patients Covid confirmés pour la semaine du 4 au 10 janvier, contre 103, respectivement 32, la semaine précédente.

Les deux Centres de consultation COVID-19 (CCC), ouverts au Kirchberg et à Esch-sur-Alzette, ont enregistré au total 5.932 passages, dont 269 passages pour la semaine du 28 décembre au 3 janvier, contre 411 la semaine précédente.

Diminution du taux de positivité et du taux d’incidence :

Le taux de reproduction effectif (RT eff) a légèrement augmenté de 0,92% à 1,06%. Le taux de positivité sur tous les tests effectués (ordonnances, Large Scale Testing) se situe à 1,64% contre 3,34% la semaine précédente (moyenne sur la semaine). Notons que le taux de positivité pour les tests effectués sur ordonnance, donc pour les personnes présentant des symptômes, s’élève à 5,67% contre 6,86% pour la semaine d’avant.

Le taux d'incidence est de 165 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours. À noter que pour la semaine du 28 décembre, le taux d’incidence s’élevait à 181 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours.

Le taux d’incidence continue de diminuer légèrement dans toutes les tranches d’âge sauf chez les enfants de 0-14 ans. L’augmentation du taux d’incidence chez les enfants peut s’expliquer par l’augmentation du nombre de tests effectués avant la reprise de l’école le 11.01.2021 dans le cadre d’une action spéciale de la campagne du Large Scale Testing. La tranche d’âge des 60-74 ans reste à part avec un taux d’incidence plus bas de 92 sur 100.000 personnes.

Bilan des tests sérologiques (16.11.2020 – 05.01.2021):

Concernant les tests sérologiques effectués dans le cadre du Large Scale Testing entre le 16 novembre et le 5 janvier, 24.000 invitations ont été envoyées. Sur les 3.416 tests effectués, 235 tests ont été positifs. Ainsi, des anticorps ont été détectés auprès de 6.88% des personnes prélevées.

Quarantaines et isolements :

Pour la semaine du 4 au 10 janvier, 2.279 personnes se trouvaient en isolement (-33%) et 2.283 en quarantaine (-7% par rapport à la semaine précédente).

Contaminations :

Suite à la diminution du nombre de cas déclarés, l’analyse des sources de contaminations a pu être réalisée à nouveau sur la semaine entière. Pour les 1.036 nouveaux cas, le cercle familial reste de loin le contexte de transmission des infections à la COVID-19 le plus fréquent avec 45,3%. 11% sont attribuables à des retours de vacances ou à un contexte de vacances.

Le taux des contaminations dont la source n’est pas clairement attribuable monte à 31,9 %.

Vaccinations : point de situation

Pour la semaine du 4 au 10 janvier, 450 personnes ont été vaccinées, ce qui porte le total de personnes vaccinées jusqu’au 10 janvier à 1.701. Au 13 janvier, le nombre de personnes vaccinées s’élève à 2.372.

À noter qu’en date du 11 janvier, le Luxembourg a reçu 2 nouvelles livraisons contenant 1.200 doses du vaccin Moderna et 4.875 doses du vaccin de BioNTech/Pfizer. Le vaccin Moderna sera administré dès la semaine prochaine (18.01.) dans le centre de vaccination du Hall Victor Hugo.

Sur le total des livraisons reçues depuis le 26 décembre (15.825 doses de vaccin), le stock théorique au 13 janvier permettrai de vacciner 7.912 personnes. Or, ce stock est en partie utilisé respectivement entièrement engagé :

1. Vaccinations Hall Victor Hugo : 1.487 personnes Reste stock virtuel: 7.912 – 1.487 = 6.425 personnes

2. Equipes mobiles: 1.462 personnes sont en train d’être vaccinées (réalisé hier soir : 933)

Reste stock virtuel: 6.425 – 1.462 = 4.963 personnes

3. Hôpitaux : hier du vaccin pour 1.950 a été livré dans les hôpitaux :

Reste stock virtuel: 4.963 – 1.950 = 3.013 personnes

Ainsi, le stock actuel en vaccins permet de vacciner 3.013 personnes. À cet effet, 3.720 invitations ont été envoyées aux professionnels de la santé du secteur extrahospitalier (réseaux aide et soins, médecins libéraux, ambulanciers, etc.), sur base d’un taux d’adhérence estimé à 75-80%.  

À noter, qu’en raison d’une erreur technique dans la sélection des personnes à inviter pour la vaccination, 93 invitations ont été envoyées à des secteurs ne faisant pas partie de la première phase de vaccination considérée. Le code de réservation a aussitôt été désactivé et les personnes concernées sont informées dans les plus brefs délais.

Le ministère de la Santé salue l’introduction de la demande d’autorisation de mise sur le marché par AstraZeneca auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA), dont la décision est attendue en principe pour le 29 janvier.

Par ailleurs, conformément à l’avis de l’EMA publié en date du 12 janvier, le Luxembourg sera en mesure d’extraire 6 doses par flacon du vaccin BioNTech/Pfizer au lieu de 5 doses à partir de la semaine prochaine.

Surveillance des eaux usées au Luxembourg dans le cadre du SARS-CoV-2 :

Le dernier rapport CORONASTEP établi par le LIST (Luxembourg Institute of Science and Technology), indique qu’au cours de la semaine du 4 au 10 janvier, les flux de SARS CoV-2 dans les eaux usées demeurent élevés, bien qu’une lente tendance à la baisse ait pu être observée pour presque toutes les stations d’épuration étudiées individuellement.

L'ensemble des rapports CORONASTEP sont disponibles sur le site du LIST: https://www.list.lu/en/covid-19/coronastep/.