D'Gespréicher iwwert d'Aufgabe vum Personal soll an Zukunft an 2 Gruppe gefouert ginn.

Den Educatiounsminister Claude Meisch an d'Gewerkschaftsvertrieder vum Sozioedukative Personal hunn sech op e Model fir en zukünftegen Dialog gëeenegt.

Dat deelt den Educatiounsministère an engem Communiqué mat. De Minister an d'Vertrieder vum sozioedukative Personal hu sech e Freideg getraff fir iwwert déi nächst Etappe vun de Gespréicher iwwert d'Aufgabe vum Personal ze diskutéieren. Dobäi gouf decidéiert, déi zukünfteg Diskussiounen an zwou Aarbechtsgruppen ze féieren. Ee Grupp soll sech mam Domaine vun der Inclusioun beschäftegen. Deen zweete Grupp soll den Domaine vum Enseignement secondaire thematiséieren. Bis de Summer soll en Accord iwwert d'Aufgabe vum Personal fonnt ginn.

Liest hei de Communiqué mat weideren Detailer:

Le ministre Claude Meisch et les représentants des syndicats et associations du personnel socio-éducatif se mettent d’accord sur un modèle de dialogue pour les mois à venir (22.01.2021)
Communiqué par: ministère de l'Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse

Le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, et les représentants des syndicats et associations du personnel socio-éducatif se sont rencontrés le 22 janvier 2021 pour discuter des prochaines étapes dans le processus d’échanges sur les missions et les tâches du personnel éducatif et psycho-social dans l’enseignement.

À l’issue de la réunion, les partenaires se sont accordés sur un modèle de dialogue pour les mois à venir. Il a été entre autres décidé de poursuivre les discussions au sein de deux groupes de travail sectoriels. L’un porte sur le domaine de l’inclusion (centres de compétences en psychopédagogie spécialisée et équipes de soutien des élèves à besoins spécifiques), l’autre sur le domaine de l’enseignement secondaire (services psycho-sociaux et d'accompagnement scolaires et services socio-éducatifs).

Un calendrier a été établi, afin de parvenir à un accord d’ici l’été. L’accord devra couvrir les missions et les tâches du personnel socio-éducatif actuel ainsi que celles du personnel recruté à l’avenir.

Les travaux des deux groupes de travail commencent dans deux semaines.