E Samschdeg hunn de Mobilitéitsminister François Bausch an den Tourismusminister Lex Delles déi 2. Editioun vum Vëlosummer 2021 lancéiert.

Nodeems déi éischt Editioun vum Vëlosummer 2020 e grousse Succès hat, hunn déi zwee Ministeren e Samschdeg d’Editioun vun 2021 lancéiert. Dës dauert bis den 29. August 2021. Am Verglach zum leschte Joer ginn et duebel esou vill Itinerairen an et maache vill méi Gemenge mat. Am Ganze ginn 12 Circuite vun iwwer 550 Kilometer a 65 Gemenge proposéiert.

Communiqué vum Mobilitéitsministère a vum Wirtschaftsministère

François Bausch et Lex Delles ont donné le coup d’envoi du « Vëlosummer 2021 »

Communiqué par: ministère de la Mobilité et des Travaux publics / ministère de l'Économie

En date du 31 juillet 2021, François Bausch, Vice-Premier ministre, ministre de la Mobilité et des Travaux publics, et Lex Delles, ministre du Tourisme, ont lancé en présence de Andrée Henx-Greischer, bourgmestre de Waldbillig, le « Vëlosummer 2021 » à la Heringer Millen au lieu-dit Mullerthal.

Au vu du succès de la première édition du « Vëlosummer 2020 » avec plus de 40.000 cyclistes participants, une deuxième édition a commencé ce samedi 31 juillet et se déroulera jusqu’au dimanche 29 août 2021.

Le « Vëlosummer 2021 » se caractérise par un doublement des itinéraires cyclo-touristiques et un triplement des communes participantes par rapport à l’édition de l’année dernière. Une totalité de 12 circuits cyclo-touristiques avec plus de 550 kilomètres dans 65 différentes communes pourront être parcourus par les adeptes de la petite reine.

Le ministre du Tourisme, Lex Delles, a présenté la promotion touristique variée du «Vëlosummer 2021».  La Direction générale du tourisme a ainsi publié une carte fabriquée à partir de papier recyclé et illustrant les 12 circuits à vélo. Cette carte, qui met notamment en évidence les entreprises Horeca ainsi que des points d'intérêt touristiques, est disponible dans les différents points d'Informations touristiques et peut être commandée sur le site www.velosummer.lu. Ce site offre également des informations et détails complémentaires au sujet des itinéraires cyclo-touristiques. Il convient de noter en outre que la nouvelle application «VisitLuxembourg» affiche les 12 tronçons du « Vëlosummer 2021 » et permet de se faire guider le long des différents circuits.

Les communes participantes et les cinq Offices régionaux du tourisme (ORT) contribuent aussi au programme-cadre touristique du «Vëlosummer 2021». Les Offices régionaux du tourisme mettent notamment l’accent sur les établissements Horeca ainsi que les commerces locaux situés dans les environs des douze tronçons du «Vëlosummer 2021» à travers un concours auto-collant. La «Luxembourg Sky Swing», une balançoire qui invite à un voyage virtuel à travers le Luxembourg, sera également présente sur différents tronçons.

Par ailleurs, le service de bagages de la Direction générale du tourisme movewecarry.lu, permettant aux cyclistes de se faire livrer leurs bagages gratuitement d’un hébergement à l’autre, est à nouveau disponible. Les bons d’hébergement de 50 euros sont également utilisables jusqu’au 15 septembre 2021 et donc aussi pendant le «Vëlosummer 2021».

Lex Delles : « Suite au grand succès de l’année dernière, qui a démontré que le Luxembourg est une destination incontournable du tourisme à vélo, nous avons décidé d’élargir l’offre du 'Vëlosummer'. L’édition de 2021 comprendra ainsi non seulement 12 circuits mais également une panoplie d’offres touristiques. De cette façon, nous encourageons les résidents, les frontaliers et les touristes étrangers à découvrir notre nature variée et intacte, nos attractions culturelles, nos commerces locaux et nos établissements Horeca conviviaux. »

François Bausch: « Depuis 2020, nous vivons une véritable renaissance de la pratique du vélo au Luxembourg. Le vélo en tant que mode de transport efficace, respectueux du climat, sûr et sain est devenu un maillon incontournable de la mobilité actuelle et future. La sélection de routes nationales, qui sera réservée aux cyclistes en août, comblera parfaitement les lacunes dans notre réseau cyclable national. De plus, nous avons prolongé les subventions étatiques sur les vélos pour répondre à cette tendance »