Am Laf vun dësem Joer wäert Lëtzebuerg 3 Milliounen € fir déi humanitär Hëllef am Afghanistan ausginn.

Lëtzebuerg huet decidéiert déi humanitär Hëllef fir den Afghanistan ze erhéijen. Dat deelen den Ausseministère an d'Direktioun vun der Entwécklungshëllef e Méindeg an engem Communiqué mat. Wéi et an Dësem heescht, hätt de Büro vun der Koordinatioun vun de Vereenten Natiounen e Méindeg eng Reunioun iwwer déi aktuell Situatioun am Afghanistan organiséiert.

Am Kader vun dëser Konferenz huet de Minister fir déi humanitär Hëllef, Franz Fayot, annoncéiert, dass Lëtzebuerg dëst Joer zousätzlech 500.000 € fir d'Entwécklungshëllef am Afghanistan wäert ausginn. Domadder wäert Lëtzebuerg dëst Joer 3 Milliounen € fir déi humanitär Hëllef am Afghanistan ausginn.

D'Ausbezuele vun den Hëllefe wäert allerdéngs un de Respekt vun de Mënscherechter am Afghanistan gebonne sinn.

Liest hei de Communiqué vum Ministère:

L’aide humanitaire luxembourgeoise augmente son soutien en Afghanistan (13.09.2021)
Communiqué par: ministère des Affaires étrangères et européennes / Direction de la coopération au développement et de l'action humanitaire

Le 13 septembre 2021, le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (UNOCHA) a organisé la réunion à haut niveau sur la situation humanitaire en Afghanistan, en format hybride.

Franz Fayot, ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire, y a représenté le Luxembourg et a annoncé une aide additionnelle de 500.000 d’euros, de manière à porter le total de l’appui luxembourgeois au profit de projets de développement et d’action humanitaire en Afghanistan à 3 millions d’euros en 2021.

Outre la situation actuelle, l’Afghanistan est en train de souffrir les répercussions de presque 35 années de conflit. Deux tiers de la population vivent en-dessous du seuil de pauvreté et plus de 3 millions d’enfants souffrent de malnutrition. Le Luxembourg apporte son soutien à la population afghane depuis deux décennies et envisage de continuer à le faire en ce moment critique. Ce soutien sera évidemment étroitement lié au droit humanitaire international et au respect des principes humanitaires.