69 Prozent vun de Leit, déi positiv op de Coronavirus getest goufen, waren net geimpft.

D'Zuel vun de Persounen, déi lescht Woch zu Lëtzebuerg positiv op de Coronavirus getest goufen, ass géigeniwwer der Woch virdrun ëm 2 Prozent gefall. D'lescht Woch goufe 542 Neiinfektioune mam Coronavirus gezielt. Déi Woch virdru waren et der nach 553. Iwwerdeems goufen d'lescht Woch liicht manner PCR-Tester gemaach ewéi di Woch virdrun. D'lescht Woch goufen 28.992 dëser Tester gemaach. Déi Woch virdru waren et der nach 29.633.

Iwwerdeems goufen am Laf vun der leschter Woch 8 Persounen, bei deenen e Schnelltest gemaach gouf, positiv op de Covid-19 getest. D'Altersmoyenne vun de Persounen, déi d'lescht Woch positiv op de Covid-19 getest goufen, louch bei 29,5 Joer.

Vun de 542 Persounen, déi d'lescht Woch positiv op de Covid-19 getest goufe waren der 374 net geimpft. Dat entsprécht engem Undeel vun 69 Prozent.

Den 19. September goufen 1.039 aktiv Infektioune mam Coronavirus hei am Land registréiert. Dëst géigeniwwer 1.067 den 12. September. D'Zuel vun den aktiven Infektiounen ass also liicht gefall. D'Zuel vun de geheelte Persounen ass iwwerdeems vu 74.897 op 75.467 geklommen.

D'lescht Woch ware keng Persoun hei am Land am Zesummenhang mam Coronavirus gestuerwen.

D'lescht Woch goufen 21 nei Corona-Patienten op de normale Servicer vun de Spideeler gezielt. D'Zuel vun de Patienten op den Intensivstatiounen ass iwwerdeems vun 10 op 9 gefall.

Tëscht dem dem 13. an dem 19. September waren 1.250 Persounen an Isolatioun an 1.456 a Quarantän. Géigeniwwer der Woch virdru stellt dëst eng Baisse vun 3 respektiv eng Hausse vu 57 Prozent duer.

De Reproduktiounstaux vum Virus louch op déi ganze lescht Woch gekuckt bei 0,89 an ass domadder géigeniwwer der Woch virdru relativ stabil bliwwen. Do louch Dëse bei 1,00. Dat nämmlecht gëllt fir den Taux vun de positiven Tester. Dësen ass géigeniwwer der Woch virdrun onverännert bei 1,87 Prozent bliwwen. Den Taux vun de positiven Tester, déi op Ordonnance gemaach goufen, ass iwwerdeems liicht gefall. D'lescht Wre 5,06 Prozent vun dësen Tester positiv. Déi Woch virdru waren et der 4,74.

Mat 30,9 Prozent hat de Gros vun de Persounen, déi d'lescht Woch positiv op de Covid-19 getest goufen, sech ënnerhalb vun der eegener Famill mam Virus infizéiert.

Am Laf vun der leschter Woch kruten 2.879 Persounen eng éischt an 2.446 Persounen eng zweet Dosis vun engem vun de Vaccine géint de Covid-19.

Hei fannt dir weider Detailer: 

COVID-19: Rétrospective de la semaine du 13 au 19 septembre (22.09.2021)

Communiqué par: ministère de l'Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse / ministère de la Santé / Laboratoire national de santé (LNS) / Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST)

Pour la semaine du 13 au 19 septembre, le nombre de personnes testées positives à la COVID-19 est resté stable avec 542 cas, contre 553 cas la semaine précédente (-2%), alors que le nombre de leurs contacts étroits identifiés a augmenté de 1.477 à 1.857 à cas (+28%).

Parmi les 542 nouvelles infections, 374 personnes n’étaient pas ou partiellement vaccinées (69%) et 168 personnes avaient un schéma vaccinal complet (31%).

Parmi les hospitalisations, 73,9% des patients hospitalisés en soins normaux et tous les patients en soins intensifs (100%) n’étaient pas vaccinés.

Le nombre de tests PCR effectués au cours de la semaine du 13 au 19 septembre est resté également à un même niveau avec 28.992 tests réalisés (contre 29.633 la semaine précédente).

8 personnes ont déclaré un test antigénique rapide (TAR) positif pour la semaine de référence, contre 19 pour la semaine d’avant, portant le nombre de résultats positifs suite à un TAR effectué par un professionnel de santé à un total de 314. Depuis l’introduction des auto-tests, 804 résultats positifs ont été déclarés (aucun cas pour la semaine du 13 au 19 septembre). Rappelons que les tests antigéniques rapides positifs ne sont pas pris en compte dans le calcul du taux de positivité.

En date du 19 septembre, le nombre d'infections actives a diminué à 1.039 par rapport à 1.067 au 12 septembre et le nombre de personnes guéries est passé de 74.897 à 75.467. La moyenne d'âge des personnes diagnostiquées positives à la COVID-19 a diminué de 32,1 à 29,5 ans.

Pour la semaine du 13 au 19 septembre, aucun nouveau décès en lien avec la COVID-19 n’est à déplorer.

Dans les hôpitaux, 21 nouvelles admissions de patients COVID-19 positif confirmés ont eu lieu dans l’unité des soins normaux, contre 29 la semaine précédente. Dans les soins intensifs, le nombre de lits occupés a diminué de 10 à 9. La moyenne d’âge des patients hospitalisés a diminué une nouvelle fois et est passée de 47 à 44 ans.

Taux de positivité et taux d’incidence

Pour la période de référence, le taux de reproduction effectif (RT eff) est resté stable à 0,98, ainsi que le taux de positivité sur tous les tests effectués (ordonnances, Large Scale Testing, contact tracing), avec 1,87%. Le taux de positivité pour les tests effectués sur ordonnance, donc pour les personnes présentant des symptômes a légèrement baissé de 5,74 à 5,06%.

Le taux d'incidence a diminué avec 85 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours, contre 87 cas pour 100.000 habitants pour la semaine précédente.

Par rapport à la semaine précédente, le taux d’incidence a diminué dans toutes les tranches d’âge sauf chez les 0-14 ans (+30%) et les 45-49 ans (+15%). La plus grande diminution a été enregistrée dans les tranches d’âge des 60-74 ans (-33%).

La tranche d’âge des 0-14 ans a le taux d’incidence le plus élevé avec 158 cas pour 100.000 habitants suivi par la tranche d’âge des 15-29 ans avec 111 cas pour 100.000 habitants.

Les taux d’incidence les plus bas sont enregistrés dans les tranches d’âge des 60-74 et des 75 ans ou plus.

Quarantaines et isolements

Pendant la semaine du 13 au 19 septembre, 1.250 personnes se trouvaient en isolement (-3%) et 1.456 en quarantaine (+57%).

Contaminations

Pour les 542 nouveaux cas, le cercle familial reste la source de contamination la plus fréquente (30,9%) suivi par les voyages à l’étranger (25,5%), les loisirs (5,0%) et l’éducation (4,0%). Le taux des contaminations dont la source n'est pas clairement attribuable a diminué à 27,8%.

Scénario 4 à Vauban École et Lycée français de Luxembourg:

Un foyer scolaire qui accueille les élèves de l’école primaire du groupe Vauban École et Lycée français de Luxembourg a connu plusieurs cas positifs menant à un scénario 4 la semaine du 13 au 19 septembre 2021. En effet, entre le 11 et le 17 septembre, deux adultes et 8 enfants appartenant à deux groupes du foyer scolaire et provenant de plusieurs classes de CE2 (cours élémentaire 2e année) de Vauban ont été diagnostiqués positif.

Au vu du nombre élevé de cas et du brassage des élèves des classes du CE2 dans les deux groupes du foyer scolaire, il a été décidé de:

  • mettre les personnes ni vaccinées ni rétablies des deux groupes du foyer scolaire en quarantaine,
  • mettre les personnes ni vaccinées ni rétablies des six classes de CE2 en quarantaine.

Vaccinations: point de situation

Pour la semaine du 13 au 19 septembre, 5.384 doses ont été administrées au total. 2.879 personnes ont reçu une 1re dose, 2.446 une 2e et 59 personnes ont reçu une 3e dose, portant le nombre total de vaccins administrés en date du 21 septembre à 780.427. 401.415 personnes présentent un schéma vaccinal complet, ce qui correspond à un taux de vaccination de 72,5% par rapport à la population vaccinable (donc la population 12+), respectivement de 64,1% par rapport à la population générale.

Les prochains passages du «Impf-Bus on tour» 

Le bus de vaccination sera présent lors des évènements suivants:

  • Samedi, 25 septembre de 8 à 14 heures au Lëtz Go Gold - Kockelscheuer
  • Dimanche, 26 septembre de 11 à 15 heures à la porte ouverte Stade FLF - Gasperich

Les prochains passages du «Impf-Bus on tour» seront également communiqués sur www.covidvaccination.lu.

À noter que la vaccination se fait sans rendez-vous (carte d’identité et carte CNS obligatoires). Les personnes qui viennent faire leur 2e dose doivent ramener également leur le certificat de vaccination de la 1re dose.

L’évolution des variants

Les données relatives au séquençage des variants sont publiées tous les vendredis sur le site du Laboratoire national de Santé LNS https://lns.lu/en/departement/department-of-microbiology/revilux/.

Surveillance des eaux usées au Luxembourg dans le cadre du SARS-CoV-2

Le niveau de contamination des 13 stations d’épuration échantillonnées étudiées par le LIST (Luxembourg Institute of Science and Technology) au cours de la semaine du 13 au 19 septembre a montré une prévalence toujours élevée du SARS-CoV-2 dans les eaux usées au niveau national. Une augmentation significative de la présence du SARS-CoV-2 a été mise en évidence en début de semaine, alors que cela n'a pas été confirmé à la fin de la semaine. Toutefois, la tendance générale semble être une légère augmentation de la circulation du virus dans les eaux usées.

L'ensemble des rapports CORONASTEP est disponible sur le site du LIST: https://www.list.lu/en/covid-19/coronastep/.