No engem Tëschefall op enger Vëlospist tëscht Steenem an Iechternach, enquêtéiert de Parquet elo wéinst versichtem Mord.

Wéi de Parquet an engem Communiqué matdeelt, war eng Fra, déi e Sonndeg den Owend zu Fouss op dëser Vëlospist ënnerwee war, vun engem motoriséierte Gefier ugestouss ginn. Si konnt nom Tëschefall nach aus eegener Kraaft den Noutruff kontaktéieren. D'Affer befënnt sech net a Liewensgefor.

Méi spéit e Sonndeg den Owend hat sech dann de Chauffer vun deem genannte Gefier bei der Police gemellt. Bei Dësem handelt et sech ëm den Ex-Partner vun der Fra. Hie gouf vun de Beamte festgeholl a koum virun den Untersuchungsriichter. De Parquet ermëttelt am Zesummenhang mat dësem Tëschefall elo ënner anerem wéinst versichtem Mord a schwéierer Kierperverletzung.

Liest hei de Communiqué vum Parquet:

Communiqué du parquet de Diekirch en relation avec un incident sur la piste cyclable entre Steinheim et Echternach

(24.01.2022)

 

Le 23 janvier 2022 vers 20.00 heures sur la piste cyclable entre Steinheim et Echternach, une piétonne a été renversée par un véhicule automoteur, l’automobiliste ayant pris la fuite. La victime, qui de ses propres moyens a encore pu contacter les services de secours, a été transférée au CHL avec de multiples blessures. Son pronostic vital n’est pas engagé.

 

Plus tard dans la soirée le conducteur du véhicule impliqué, qui s’est révélé être l’ancien partenaire de la victime, s’est rendu à la police et a reconnu avoir conduit le véhicule automoteur au moment du choc. Il a été arrêté pour être présenté à un juge d’instruction du tribunal d’arrondissement de Diekirch et le Service de police judiciaire a été chargé de mener la suite de l’enquête de flagrance.

 

Le parquet de Diekirch a requis l’ouverture d’une information judiciaire des chefs de tentative d’assassinat, subsidiairement tentative de meurtre, plus subsidiairement, coups et blessures volontaires avec incapacité de travail personnel. Le chauffeur du véhicule a été placé en détention préventive et l’information judiciaire suit son cours.

 

Le parquet de Diekirch tient à rappeler que toute personne suspectée d’avoir commis une infraction bénéficie de la présomption d’innocence jusqu’à ce que sa culpabilité ait été reconnue par une décision d’une juridiction coulée en force de chose jugée.