Déi rezent Entwécklung vun de Chômagezuele wier eng, déi ee kéint positiv stëmmen.

Den Aarbechtsminister Georges Engel an d’Directrice vun der ADEM, Isabelle Schlesser, hunn e Méindeg de Moien de Rapport vun zejoert vun der ADEM virgestallt.
D’Joer 2021 wier dann eent gewiescht, dat ee kéint optimistesch stëmmen. Esou hätt den Taux vum Chômage Enn zejoert nees um Niveau vu virun der Kris geleeën. Gläichzäiteg waren nach ni esou vill fräi Plaze bei der ADEM gemellt. Dëse positiven Trend hat dann och an der éischter Hallschent vun dësem Joer ugehalen. Enn Mee louch den Taux vum Chômage hei am Land bei 4,6 % an et waren 13.200 fräi Plaze bei der Adem ausgeschriwwen. Dat sinn der esouvill, ewéi nach ni virdrun.

Hei fannt dir weider Informatiounen iwwert de Joresrapport vun der ADEM:

Un acteur majeur pour répondre aux défis futurs du marché de l'emploi − l'ADEM présente son rapport annuel 2021 et sa stratégie «ADEM 2025» (20.06.2022)

Communiqué par : Agence pour le développement de l'emploi (ADEM)

 

Lors d'une conférence de presse en présence de Georges Engel, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire, l'Agence pour le développement de l'emploi (ADEM) a présenté son rapport annuel 2021 et donné un aperçu de sa stratégie pour les années à venir. «Le marché de l’emploi est actuellement soumis à des changements rapides et fondamentaux. Il est donc essentiel que l'ADEM soit bien positionnée pour relever les défis de l'avenir», souligne le ministre de tutelle dans son mot de bienvenue, tout en remerciant la directrice Isabelle Schlesser de poursuivre le pilotage de l'ADEM, pour une nouvelle période de sept ans, en continuant de mener la modernisation de l’Agence.

L’année 2021 incite à l’optimisme quant à l’évolution du marché de l’emploi. Fin décembre 2021, le taux de chômage a renoué avec ses valeurs d’avant-crise et le nombre de postes vacants déclarés à l’ADEM a connu un bond spectaculaire de près de 63% durant l’année. Cette embellie se poursuit au premier semestre 2022, avec un taux de chômage redescendu à 4,6% (soit un taux équivalent à celui de 2008/2009) et plus de 13.200 postes vacants fin mai, ce qui constitue un nouveau record absolu.

Les chiffres témoignent toutefois de difficultés persistantes, comme la pénurie de main-d’œuvre qualifiée dans presque tous les secteurs d’activités ou encore le nombre élevé des chômeurs de longue durée qui représentent toujours près de la moitié des demandeurs d’emploi inscrits à l’ADEM.

Face aux nombreux défis du marché de l’emploi, l’ADEM s’est dotée d’une stratégie qui servira de boussole pour toutes ses actions dans les prochaines années. La «Stratégie ADEM 2025» porte sur le développement durable du marché de l’emploi et la modernisation cohérente du fonctionnement de l’Agence, en la dotant d’infrastructures et d’outils digitaux adaptés. Pour formaliser cette vision, la direction de l’ADEM a défini neuf objectifs stratégiques déclinés en projets concrets. Des indicateurs de performance et d’activités ont été mis en place pour mesurer la progression vers ces objectifs et amener les agents à prendre conscience de leur impact pour les atteindre.

Résolument déterminée à agir pour un marché de l’emploi dynamique, l’ADEM s’est fixé comme mission prioritaire de contribuer à pallier le skills gap, le décalage de compétences entre celles actuellement présentes dans la population active et celles nécessaires au développement économique: il convient pour cela d’analyser les besoins en compétences des entreprises, identifier les métiers d’avenir et permettre ainsi aux demandeurs d’emploi de saisir les nouvelles opportunités qui se présentent.

La formation et le soutien à l’employabilité des demandeurs d’emploi, des salariés et des jeunes sont évidemment des leviers clés pour ce faire. En 2021, près de 5.000 demandeurs d’emploi ont participé aux formations organisées par, ou avec, l’ADEM et 7.000 bons de réductions pour les cours pour adultes ont également été émis. L’ADEM collabore avec les principaux acteurs de la formation, ainsi qu’avec les entreprises, pour prodiguer aux candidats les compétences recherchées sur le marché de l’emploi. Un catalogue de formations qui s’actualise et s’étoffe en permanence a été mis en place. Plusieurs initiatives d’apprentissage autonome en ligne, comme le parcours «Future Skills», la «Soft Skills eAcademy» ou encore la «Youth eAcademy» ont été lancées en 2021.

Pour accompagner dans leurs démarches les publics plus éloignés du marché de l’emploi, de nombreux programmes intensifs ont aussi été développés, avec du coaching au plus près des besoins individuels, comme les projets «#YouthYourFuture» ou «#Go4Change», pour l’élaboration de projets professionnels. Étant donné que les lacunes linguistiques constituent souvent un obstacle à l'intégration au marché de l’emploi, l'ADEM a construit un solide partenariat avec l’Institut national des langues (INL) et propose aux demandeurs d’emploi des modules spécifiques pour favoriser l’acquisition rapide des compétences linguistiques de base, dans des secteurs en pénurie de main-d’œuvre.

Pour répondre aux besoins immédiats des employeurs, il est également nécessaire de promouvoir le marché de l'emploi luxembourgeois et d’attirer des talents de l’étranger, parfois même au-delà de la Grande Région, pour certains profils. Un projet pilote vient d‘être lancé, avec la plateforme Work-in-Luxembourg.lu, permettant de cibler l'attraction de talents sur les secteurs en forte pénurie de main-d’œuvre. Cette initiative a été récemment récompensée par ELA (European Labour Authority) comme meilleur produit de communication au sein du réseau EURES.

Attentive aux attentes des citoyens et des employeurs et dans l’optique de simplifier les processus pour rendre le marché de l’emploi toujours plus transparent, l’ADEM propose des services au plus près des besoins de ses clients, en multipliant ses applications digitales, avec une approche collaborative, prévoyant des tests par un panel de futurs utilisateurs avant leur déploiement. Les personnes à la recherche d’un emploi peuvent ainsi désormais s’inscrire à l’ADEM sur la plateforme MyGuichet, en y ajoutant directement les documents requis. Les employeurs ont la possibilité d’émettre de façon digitale le feedback sur les candidats rencontrés dans le cadre d’une assignation et les personnes non-inscrites à l’ADEM peuvent consulter les offres d’emploi que les entreprises ont décidé de rendre publiques, sur le site EURES.

Dans son ambition de se développer comme une administration agile, participative et fiable, l’ADEM a en outre renforcé son équipe de direction en 2021 et modifié son organigramme.

Avec l’arrivée du directeur adjoint Pierre Biren, un nouveau département dédié à la finance a été créé, qui regroupe désormais toutes les prestations d’aides financières dans deux services dédiés: le Service «aides financières pour particuliers», dirigé par Gilles Teusch, et le Service «aides financières pour employeurs», sous la responsabilité de Bernard Kieffer. Avec cette réorganisation, les anciens services «maintien de l'emploi», «aides financières handicap et reclassement professionnel» et «gestion financière des mesures» disparaissent.

Le département «Développement de l'emploi et de la formation» a également été restructuré. Mario Della Schiava, jusqu'alors chef d’agence à Luxembourg, assume le rôle de chef du Service «demandeurs d'emploi». Son ancien adjoint Marco Boussong est nommé chef d’agence à Luxembourg. Les experts-métiers sont regroupés dans un nouveau service sous la responsabilité de Jean Ries (auparavant chef du Service 'études et statistiques'). Ce dernier assume également la fonction de coordinateur du Département «développement de l'emploi et de la formation». Suite au changement de fonction de Jean Ries, la gestion du Service «statistiques et études» est confiée à Inès Baer.

Le rapport annuel 2021 peut être téléchargé sur le site Internet de l'ADEM (www.adem.lu) sous la rubrique «Publications». En cliquant sur l'icône apparaissant à côté de certaines images, il est possible d’accéder à des informations supplémentaires ou de consulter des vidéos ou podcasts en ligne.