De Premierminister kënnt enger Invitatioun vum ukrainesche President Selenskyj no a befënnt sech an der Ukrain.

De Staatsminister Xavier Bettel ass an der Ukrain. Wéi de Staatsministère en Dënschdeg an engem Communiqué matdeelt, gouf de Premierminister vum ukrainesche President Wolodymyr Selenskyj fir eng Visitt invitéiert.

Wärend senger Visitt soll de Xavier Bettel ënner anerem Stied, déi vu russeschen Attacke getraff goufe besichen. Donieft stinn eng Partie politesch Entrevuen um Dagesplang.

De Premier war fir d’éischt an der Haaptstad Kyiv ukomm. Op sengem Twitter-Account kann ee seng Visitt am Land verfollegen. Hie war och zu Borondianka an zu Butscha. Do huet de Premierminister sech schockéiert gewisen. Lëtzebuerg géif hei d’Ermëttlunge vun nationalen an internationalen Acteuren am Kader vu Krichsverbriechen ënnerstëtzen. Déi Verantwortlech missten identifizéiert a gestrooft ginn. De Xavier Bettel huet och de Courage vum ukrainesche Vollek ënnerstrach an huet den Affer geduecht.

De Lëtzebuerger Premierminister gouf vum ukrainesche President Wolodymyr Selenskyj empfaangen.

Communiqué vum Staatsministère

Xavier Bettel en déplacement en Ukraine (21.06.2022)

Communiqué par : ministère d'État

En date du 21 juin 2022 et sur invitation du Président de l’Ukraine, Volodymyr Zelensky, le Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel, s’est rendu à Kiev en Ukraine.

En premier lieu, le Premier ministre, accompagné par Emine Dzhaparova, Première Vice-ministre des Affaires étrangères de l'Ukraine, a visité les villes de Borodianka, Bucha et Irpin. À Irpin, le Premier ministre a visité l’exposition « Ukraine-Crucifixion » et a participé à une brève cérémonie spéciale en mémoire des enfants ukrainiens qui sont mort dans le cadre de l’invasion. Le Premier ministre y a posé un jouet en tant que geste commémoratif.

« Je salue la mémoire des victimes dans ces villes « héroïques », comme les Ukrainiens ont décidé de les nommer. J’admire le courage des femmes et des hommes qui sont en train de reconstruire les infrastructures de base, de faire revivre ces villes après la barbarie qui s’y est déroulée avec son lot d’exactions, de crimes et de violations du droit international humanitaire. Vous pouvez compter sur le Luxembourg pour soutenir les enquêtes d’acteurs nationaux et internationaux sur ces crimes de guerre, et d’œuvrer afin que les responsables de ces atrocités soient identifiés, poursuivis, et punis », a noté le Premier ministre durant ces visites.

À l’issue des visites sur le terrain figurait une entrevue avec le Président de l’Ukraine, Volodymyr Zelensky. Les principaux sujets abordés furent le soutien luxembourgeois envers le peuple Ukrainien en matière de contributions humanitaire, militaire et financier, ainsi que les sanctions européennes envers la Russie et l’insécurité alimentaire mondiale en conséquence directe de l’agression russe. Il importait au Premier ministre de souligner le soutien du peuple luxembourgeois avec l’Ukraine : « Quatre mois après le début de la guerre, et suite à votre invitation, je suis aujourd’hui ici pour témoigner le soutien du Luxembourg à l’Ukraine. Mon message - envers vous, Monsieur le Président, et envers le peuple ukrainien, ici en Ukraine et à tous ceux cherchant refuge ailleurs – est clair : Nous – le Luxembourg et les luxembourgeois - sommes à vos côtés ».

La candidature de l’Ukraine pour devenir membre de l’Union européenne a également été abordée lors de cette entrevue. À l’égard de ce dernier point, le Premier ministre a noté que : « Je souhaite vous informer aujourd’hui du soutien politique du Luxembourg en faveur de l’octroi, sans délai, d’un statut de candidat pour devenir membre de l’UE. Suite à l’avis de la Commission, je plaiderai aussi au Conseil européen dans ce sens. C’est un signal d’espoir important que vous, l’Ukraine et le peuple ukrainien, méritez ». Le Premier ministre tenait cependant à ajouter que « dans ce débat, il importe de veiller à gérer les attentes de toutes les parties. Nous le savons, il n’y a pas de « procédure accélérée » pour devenir membre de l'UE. Avec le statut de candidat, un long processus commence. Nous ne pouvons simplement pas ignorer l’acquis communautaire et les critères de Copenhague - État de droit ; respect des droits fondamentaux ; une économie de marché qui fonctionne.

Le Premier ministre a conclu en remarquant : « Oui, les défis sont substantiels. Mais : Je peux vous assurer que le Luxembourg restera à vos côtés. Aujourd’hui face à l’agression russe. Et sur le long terme pour la reconstruction de votre pays ».

À l’issue de cette entrevue, le Premier ministre a eu une entrevue avec le Premier ministre de l’Ukraine, Denys Chmyhal et une rencontre avec le Président du Parlement ukrainien, Rouslan Stefantchouk, à la Verkhovna Rada d'Ukraine.