D’Ëmweltministesch Welfring an den Energieminister Turmes hunn e Freideg e Bilan vun der Klima- an Energiepolitik zu Lëtzebuerg virgestallt.

D’lescht Joer gouf et eng Baisse vu 20 Prozent vun den Zäregas-Emissiounen. D’Ziler am Kader vum Transport, vun der Landwirtschaft a vun den Offäll wat d’Zäregas-Emissiounen ugeet, goufe respektéiert. Efforte mussen a verschidden Industrien gemaach ginn. Zum Beispill, beim Bau. Wat een elo méi Efforte mécht, fir d’Impakter kleng ze haalen, wat ee sech méi spéit manner upasse misst, esou d’Joëlle Welfring.

Communiqué vum Ëmweltministère

Présentation de l’état des lieux «Climat et Énergie» 2022 par les ministres Joëlle Welfring et Claude Turmes (07.10.2022)

Communiqué par : ministère de l'Environnement, du Climat et du Développement durable / ministère de l'Énergie et de l'Aménagement du territoire

 

La ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable, Joëlle Welfring, et le ministre de l’Énergie, Claude Turmes, ont présenté ce vendredi 7 octobre 2022 lors d’une conférence de presse l’état des lieux de la politique climatique et énergétique du Luxembourg.

L’objectif général de réduction de CO2 pour l’année 2021 est atteint

En 2021, les émissions de gaz à effet de serre attribuées au Luxembourg (hors système communautaire d’échange de quotas d’émission) se situent à 8,08 millions de tonnes de CO2-équivalent, soit une baisse de 20% par rapport à l’année de référence 2005.

Les objectifs sectoriels des secteurs des transports, de l'agriculture et sylviculture et des traitements des déchets et des eaux usées ont été respectés.

Ce résultat est la conséquence d’une politique volontariste et engagée.

  • Le transport public ainsi que la mobilité douce ont été développés de façon conséquente par la mise en œuvre du plan Modu 2.0. L’électrification du transport individuel et public a été accélérée par les aides financières ciblées et très attractives pour les véhicules à émission zéro;
  • L’expansion et la promotion de l’infrastructure de charge, l’électrification du réseau RGTR ainsi que la mise en place des aides financières pour l’installation de bornes de charge pour les entreprises sont actuellement en réalisation. Une réforme de l’avantage en nature pour les voitures de fonction (leasing) a été mise en place. Une feuille de route pour la décarbonisation du secteur logistique est en train d’être élaborée;
  • Alors que la gestion forestière durable est soutenue par la mise en place d’une aide financière intitulée «Klimabonus Bësch», l’initiative «Eist Holz» vise à établir le lien entre la gestion durable de nos forêts et le développement d'activités économiques reposant sur les principes d'une économie circulaire;
  • Finalement, restent à mentionner dans ce résumé non exhaustif des mesures, l’élaboration des stratégies de l’économie circulaire et «Null Offall Lëtzebuerg», inextricablement liées aux objectifs climatiques, et visant à réduire considérablement la consommation des ressources planétaires et la production de déchets.

Dans les secteurs des industries de l’énergie et manufacturières, de la construction et des bâtiments résidentiels et tertiaires, des efforts restent à faire

Il y a plusieurs explications pour le manquement aux objectifs:

  • L’effet de relance économique accru suite aux confinements dans le cadre de la crise COVID-19;
  • Le défis de la rénovation de bâtiments existants.

Afin d’adresser ces déficits, le gouvernement a déjà amplifié ses efforts dans ces deux domaines:

  • Des mesures d’efficacité énergétique dans l’industrie;
  • Le développement des énergies renouvelables a été accéléré: la production d’électricité issue de sources renouvelables a été plus que doublée pendant les 6 dernières années;
  • Un Pacte climat pour les petites et moyennes entreprises, ainsi qu’une feuille de route pour la décarbonisation du secteur de l’industrie vont être présentés prochainement;
  • Le gouvernement a mis en place une nouvelle législation en matière de performance énergétique des nouveaux bâtiments et une stratégie de rénovation ambitieuse;
  • Les aides financières pour la rénovation énergétique et les énergies renouvelables ont été augmentées et renforcées lors de la tripartite.

Le ministre de l’Énergie conclut: «La crise actuelle nous montre une fois de plus à quel point la politique climatique est importante: elle garantit notre sécurité d’approvisionnement énergétique et notre indépendance des pays exportateurs d’énergies fossiles, et aide notre planète à rester un endroit vivable pour nous tous. Nous allons tenir compte du fait que les secteurs des industries et des bâtiments n’ont pas atteint leurs objectifs lors de la mise à jour du prochain Plan national énergie et climat avec des mesures ciblées.»

Mesures d’adaptations au climat

Le changement climatique est une réalité, aussi au Luxembourg – une réalité à laquelle il faut se préparer.

«De Klimawandel ass eng Realiteit ginn, mir hunn et all gespuert dese Summer, mir hunn et duerch ganz Welt gesinn mat Feieren an Iwwerschwemmungen die obgetruede sinn. Et ass och wichteg dass niewt den Efforten déi mer alleguerten musse maan, mir eis och domat auserneen setzen fir eis un déi nei Gegebenheeten unzepassen. Dest hänkt alles zesummen: Wat mer elo mei Efforten maachen fir d’Impakter kleng ze haalen, wat mer eis herno musse manner upassen.»
- Joëlle Welfring

En 2018, le Luxembourg a adopté une stratégie d’adaptation au climat et des plans et programmes thématiques visant à nous adapter et à nous protéger contre les conséquences du changement climatique comme p.ex. les crues, les sécheresses. Pour en citer quelques-uns: le plan national concernant la protection de la nature, le plan national de développement durable, le plan national intégré en matière d'énergie et de climat, le plan de gestion pour les parties des districts hydrographiques internationaux du Rhin et de la Meuse situées sur le territoire luxembourgeois, … Finalement, le pacte nature et le pacte climat motivent les communes à développer leurs propres concepts d’adaptation avec une certification «Klimaugepassten Gemengen».

La nature nous offre de nombreuses possibilités d’adaptations au climat comme par exemple:

  • La renaturation de nos cours d’eaux, ce qui permet de nous protéger contre les crues en cas de fortes pluies et de protéger les cours d’eaux des périodes de sécheresse.
  • Des cartes de danger de fortes pluies et cartes des risques d’inondation nous permettent de nous préparer au mieux à des situations d’urgence.
  • Des applications mobiles permettent de sensibiliser et d’informer les citoyens: «Meng Loft» qui renseigne sur la qualité de l’air aux différentes stations de mesure du Luxembourg et l’application future «Meng Pegelen» qui renseigne sur les différents niveau d’eaux.
  • L’aménagement d’espaces de verdure, de trames vertes, de toitures vertes dans nos villes et villages permet de réduire naturellement l’effet des fortes chaleurs.