D’Direktioun vun der Santé recommandéiert eng Impfung géint Pneumokokken fir verschidde Leit.

D’Recommandatioun betrëfft Leit vun iwwer 65 Joer mee och Erwuessener, déi Krankheeten hunn, déi eng schro Infektioun ausléise kéinten. D’Pneumokokken gehéieren zu de Bakterien, déi Longenentzündungen a Sepsis ausléisen. Zënter Joren gëtt festgestallt dass d’Pneumokkoken den Antibiotike widderstoe kënnen. Dowéinst recommandéiert d’Santé de concernéierte Leit mat hirem Dokter ze schwätzen.

Communiqué vun der Santé

Vaccination contre le pneumocoque pour les populations à risque adultes (18 ans et plus) et pour les personnes âgées de 65 ans et plus (07.10.2022)

Communiqué par : ministère de la Santé

 

Suivant les recommandations émises par le Conseil supérieur des maladies infectieuses (CSMI), la Direction de la santé préconise une vaccination contre le pneumocoque pour les personnes de plus de 65 ans, ainsi que pour les personnes à partir de l’âge de 18 ans, avec des maladies prédisposant aux formes graves d’infection.

Les pneumocoques font partie des bactéries qui peuvent provoquer des pneumonies et des septicémies, chez les nourrissons, les personnes âgées et les personnes avec certaines maladies chroniques. Ainsi, la vaccination des enfants en bas âge fait déjà partie du schéma de vaccination de base depuis de nombreuses années.

À partir de 65 ans, le risque de développer une infection grave causée par un pneumocoque augmente, avec des complications et risque de décès. Ceci est également le cas chez les personnes immunodéprimées ou avec certaines maladies prédisposant aux infections sévères.

Par ailleurs, depuis plusieurs années il est observé une résistance du pneumocoque aux antibiotiques habituellement utilisés pour traiter une pneumonie.

Récemment, le Conseil supérieur des maladies infectieuses a mis à jour sa recommandation sur la vaccination contre le pneumocoque en tenant compte des disponibilités des nouveaux vaccins à spectre plus large.

Les vaccins sont le meilleur moyen de prévenir les maladies à pneumocoques. Parlez-en à votre médecin traitant pour savoir si vous devriez bénéficier de cette vaccination.