De Méinde louchen nach 40 kleng Kanner mat Bronchiolitten am CHL.

Wéi et an engem Communiqué vun der Santé heescht, ware de Méinden nach 40 kleng Kanner mat Bronchiolitten an der Kannerklinick vum CHL. D'Gesondheetsministesch war am Kader vun der aktueller Epidemie vun de Bronchiolitten an der Kannerklinick vum CHL fir hir Dankbarkeet vis-à-vis vum Gesondheetspersonal auszedrécken. De Noutfallplang fir de Gesondheetssecteur ze entlaaschten an eng qualitativ héichwäerteg Versuergung vun de Kanner ze erméiglechen fonctionéiert reiwungslos, esou d'Paulette Lenert.

Liest hei de ganze Communiqué:

Paulette Lenert en visite à la KlannerKlinik du CHL (21.11.2022)

Communiqué par : ministère de la Santé

En date du 21 novembre 2022, Paulette Lenert, Vice-Premier ministre et ministre de la Santé, s’est rendue à la KlannerKlinik du CHL afin d’exprimer sa gratitude envers les équipes qui œuvrent sans relâche face à l’épidémie actuelle liée à la bronchiolite aiguë.

La vague de bronchiolite vient se greffer à deux années et demie de crise sanitaire et vient mettre à nouveau le système de santé sous tension. «Je tiens à remercier sincèrement tout le personnel engagé pour son engagement et son dévouement dans la gestion de crise aiguë», déclare Paulette Lenert, ministre de la Santé.

Chaque hiver, le virus de la bronchiolite, autrement appelé virus respiratoire syncytial, se répand et touche les nourrissons de moins de deux ans, dont une faible partie se voit hospitalisée pour forme sévère. Cette maladie virale peut s’avérer être virulente dans certains cas.

En date du 21 novembre 2022, 40 enfants en bas âge avec bronchiolite ont été hospitalisés au Centre hospitalier du Luxembourg (CHL) et 5 aux Hôpitaux Robert Schuman (HRS).

Face à cette situation, sévissant désormais depuis plusieurs semaines au Luxembourg, Paulette Lenert, ministre de la Santé, s’est assurée du bon fonctionnement du plan d’action d’urgence mis en œuvre en vue d’un soulagement du système de santé luxembourgeois et d’une prise en charge de qualité de tous les enfants.

La direction du CHL a en conséquence mis en place une cellule de crise spécifique à laquelle ont participé le commissaire de gouvernement et les représentants de la Direction de la santé afin de réaliser un suivi rapproché de l’évolution de la forte augmentation des cas de bronchiolite.

Le CHL a pu mettre à disposition des lits complémentaires aux différentes unités pour pouvoir accueillir les jeunes patients. Le CHL a notamment réalisé des aménagements de 8 chambres patient qui permettent une augmentation de la capacité stationnaire à court terme, accueillant jusque 16 patients.

Dans ce même cadre, les échanges avec les centres hospitaliers Hôpitaux Robert Schuman (HRS) et Centre hospitalier Emile Mayrisch (CHEM) sont réguliers afin d’optimiser la prise en charge des jeunes patients non affectés par la bronchiolite.

Afin de prioriser la prise en charge des bronchiolites, le CHL a décidé d’annuler temporairement les interventions de chirurgie pédiatrique programmées non urgentes pour les deux prochaines semaines dans la mesure ou ceci ne représente pas une perte de chance pour les enfants. Ainsi, les ressources dédiées à l’hôpital de jour peuvent être réaffectées au soutien des équipes dans le suivi des patients affectés par le virus respiratoire syncytial.

Afin de soutenir la KannerKlinik, le ministère de la Santé a par ailleurs marqué son accord pour recourir temporairement à la réserve sanitaire pour identifier et mettre à disposition du personnel soignant.

Une campagne de communication sera lancée sous peu pour rappeler à toutes et tous les gestes simples pour prévenir la maladie. Les mesures protectrices recommandées par la Direction de la santé pour éviter la bronchiolite sont disponibles sur le portail Santé.