Eng gratis Formatioun géint Liewensmëttelverschwendung gëtt de Gemengen ugebueden.

An dat vum Landwirtschaftsministère. Déi 102 Lëtzebuerger Gemenge wiere kontaktéiert gi fir hir Efforten iwwer eng besser an nohalteg Ernierung ze stäerken. An engem Communiqué proposéiert de Ministère de Gemenge 4 nei Krittären an hire Cahier de Charge fir d’Restauratioun anzesetzen. Esou solle méi lokal a bio Produite benotzt ginn a manner Liewensmëttele verschwent ginn.

Communiqué vum Landwirtschaftsministère

Plus de produits locaux et bio, moins de gaspillage alimentaire; une formation gratuite proposée aux communes (30.11.2022)

Communiqué par : ministère de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural

 

Le ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, Claude Haagen, a récemment contacté les 102 communes du Luxembourg dans le but de les inciter à renforcer leurs efforts concernant une alimentation plus responsable et durable dans leurs structures communales de restauration collective et d’y réduire le gaspillage alimentaire. «Les communes peuvent être un allié fort et un multiplicateur de taille pour promouvoir ces objectifs», constate Claude Haagen.

Plus de bio, moins de gaspillage

Dans le cadre du plan d’action national de promotion de l’agriculture biologique «PAN-Bio 2025» et de la campagne de sensibilisation «Ensemble contre le gaspillage alimentaire!», le ministère propose aux communes d’intégrer quatre nouveaux critères dans leur cahier de charge pour la restauration collective qui ont comme but d’augmenter la consommation de produits locaux et bio et de réduire le gaspillage alimentaire.

Quels sont ces critères?

Deux critères pour plus de produits locaux et bio:

  1. 50% des produits utilisés en cuisine proviennent de l’agriculture luxembourgeoise dont 2/5 issus de l’agriculture biologique et 3/5 issus de l’agriculture locale avec priorité accordée aux produits provenant de l’agriculture en conversion.
  2. Les produits «bio-locaux» et «locaux» sont mis en avant sur le menu.

Deux critères pour contribuer à la lutte contre le gaspillage alimentaire:

  1. Mise en place d’un système de pesage ou mesure du gaspillage alimentaire sur base semestrielle: 2 fois par an, pesage ou mesure pendant 3 semaines.
  2. Les restes en cuisine sont réutilisés dans d’autres préparations, moyennant une procédure interne et le respect des bonnes pratiques d’hygiène.

Une formation gratuite pour la mise en œuvre

Afin d’aider les responsables de la restauration collective communale à mettre en œuvre ces critères, le ministère propose aux intéressés une formation sur mesure gratuite.

Quand?
La date est à convenir entre le responsable de la restauration collective et le formateur désigné.

Où?
La formation aura lieu dans les infrastructures de restauration collective de la commune demanderesse.

Avec qui?
La formation sera tenue par des professionnels spécialisés dans la formation pour le secteur alimentaire.

Comment s’inscrire?
En envoyant un courriel à une des adresses suivantes: bio@ma.etat.lu ou antigaspillage@ma.etat.lu.

Délai?
Vous avez jusqu’au 16 décembre 2022 pour vous inscrire à une formation.

Plus d’informations?
Si vous avez besoin de plus d’informations supplémentaires, vous pouvez contacter une des personnes suivantes: