Verschidde Buslinnen a Richtung industriell Sitte ginn ofgeschaaft.

Dat huet de Mobilitéitsministère e Freideg den Owend matgedeelt. Eng Reorganisatioun vum RGTR-Busreseau gëtt jo tëscht 2016 an 2022 duerchgefouert. Et kéint een net justifizéieren dass dës Linne bäibehale gi well dës kaum benotzt ginn. Dës Linne ginn den 12. Februar 2023 ofgeschaaft.

Communiqué vum Mobilitéitsministère

Suppression de lignes d’autobus à partir du 12 février 2023 (02.12.2022)

Communiqué par : ministère de la Mobilité et des Travaux publics / Administration des transports publics

Le ministère de la Mobilité et des Travaux publics, ensemble avec l’Administration des transports publics, informe que plusieurs lignes d’autobus à destination de sites industriels et fonctionnant en travail posté seront supprimées.

Une réorganisation de l’entièreté du réseau d’autobus du RGTR a été menée entre 2016 et 2022. Cette période comprend les études et analyses participatives préparatoires, une soumission publique pour l’exploitation de ce réseau ainsi que finalement sa mise en place, comportant entre autres une renumérotation intégrale des lignes en 2022.

Le réseau des transports publics a vocation à offrir un service de transport collectif. De ce fait, une attention particulière doit être prêtée à l’utilisation de ces lignes. La couverture du réseau RGTR tel qu’il a été mis en place permet de couvrir les besoins qui ont été constatés et exprimés par les communes et la population.

Dans le passé, certains sites industriels et fonctionnant sous le régime de travail posté ont été desservis par des lignes d’autobus du RGTR. Ces lignes avaient été créées au fil du temps et adaptées selon les plans de travail des équipes dans les entreprises concernées.

Les lignes concernées n’ont pas fait partie de la soumission publique pour l’exploitation du RGTR. Un maintien de telles lignes va à l’encontre des efforts menés avec les stratégies de mobilité – pour rappel, la stratégie Modu 2.0 met un accent sur les 4 acteurs de la mobilité, à savoir les employeurs et les établissements d’éducation, le citoyen, l’État, et les communes. Le rôle de l’État ne consiste pas dans la mise en place d’un service de transport dédié aux besoins d’une entreprise privée. Il y a lieu de veiller aussi à un traitement équitable des entreprises, car il existe aujourd’hui des entreprises qui organisent et prennent en charge de propres mesures pour améliorer la mobilité de leurs employés.

Le maintien de ces lignes n’est pas justifiable non plus en raison de la faible utilisation sur les dernières années. Des comptages relatifs à l’occupation des autobus sont réalisés moyennant des capteurs automatiques permettant d’identifier le nombre de montées et de descentes de passagers à chaque arrêt d’autobus. Selon les comptages analysés sur les 21 lignes concernées, l’occupation maximale d’une ligne à destination d’un site était de 15 à 16 personnes en moyenne et répartis sur l’ensemble des courses réalisées sur une journée. Pour la plupart de ces lignes, cette moyenne était nettement en dessous de 10 personnes. L’occupation est donc extrêmement faible.

Enfin, la mise en place d’instruments tels que les plans de mobilité entreprise permet aux entreprises, avec le soutien des autorités publiques, de trouver ensemble des solutions de mobilité tout faisant appel à la responsabilité des entreprises envers leurs employés.

Pour ces raisons, il a donc été décidé de supprimer l’exploitation de ces lignes d’autobus, avec effet au 12 février 2023. Les grandes entreprises concernées ont été avisées de cette décision fin novembre 2022.

À noter encore que le coût annuel pour ces lignes s’élève à environ 4,5-4,8 millions d’euros.

Lignes concernées:

10U

Roodt/Syre (Z.I.) - Gilsdorf - Diekirch

13U

Erpeldange - Colmar/Usines-Roost

14U

Asselborn - Colmar/Usines

15U

Troine - Clervaux - Colmar/Usines - Bissen/ArcelorMittal

16U

Rodershausen - Colmar/Usines

17U

Clervaux - Hosingen - Stolzembourg/SEO

20U

Reisdorf - Steinsel Z.l.

21U

Echternach - Colmar/Usines

40U

Contern Village/Contern ZI - Sandweiler Gare

50U

Bettembourg, Gare - CFL Multimodal - Eurohub

60U

Niedercorn - Esch - Dommeldange - Steinsel Z.l.

61U

Rodange - Dommeldange - Steinsel Z.l.

70U

Rodange- Steinfort - Colmar/Us. - Diekirch

90U

Perlé - Rambrouch - Ettelbruck

91U

Colmar/Usines - Beckerich - Arlon (B)

92U

Bigonville - Colmar/Usines

93U

Martelange - Colmar/Usines

94U

Boulaide - Colmar/Usines

95U

Colmar/Usines - Bastogne (B)