Mat dëser Hëllef sollen Entreprisen encouragéiert gi fir Masken an Desinfektiounsmëttel hierzestellen.

D'Generaldirektioun vum Mëttelstand huet decidéiert, fir déi Entreprisen ze ënnerstëtzen, déi hir Produktioun ëmstelle fir Otemschutzmasken an Desinfektiounsmëttel hierzestellen. Deemno géifen d'Käschte fir dës Ëmstellung zu 100% iwwerholl ginn. Dës finanziell Hëllef géif awer nëmme fir d'Dauer vun der sanitärer Kris gëllen. Déi Entreprisen, déi interesséiert sinn, sollen sech bei der Direktioun mellen.

Liest hei de ganze Communiqué:

Dans le contexte de la pandémie liée au coronavirus COVID-19, la demande en équipements de protection augmente progressivement. Afin de répondre au besoin croissant de masques de protection et de gel hydroalcoolique, la Direction générale des classes moyennes a décidé de soutenir les entreprises qui réorientent leur chaîne de production pour confectionner ces biens essentiels en période de crise sanitaire. Par conséquent, 100% des coûts d’investissement liés à la réorientation de cette production seront pris en charge par la Direction générale des classes moyennes à travers les aides dites «de minimis». L’octroi de cette aide financière sera limité à la période de crise sanitaire. Les entreprises intéressées sont invitées à prendre contact avec la Direction générale des classes moyennes (numéro de téléphone : 2477-4705; adresse e-mail: info.aide.pme@eco.etat.lu). A noter que les entreprises qui investissent dans des infrastructures destinées à mettre en place un système de télétravail peuvent également soumettre une demande d’aide financière dans le cadre du régime général d’aides à l’investissement accordée par la Direction générale des classes moyennes.

Le ministre des classes moyennes Lex Delles précise qu’ «en ces temps difficiles, les citoyens et les entreprises doivent faire preuve de solidarité. Afin d’encourager ceux qui ont les moyens de réorienter leur chaîne de production dans l’intérêt de notre société, nous avons décidé de prendre en charge la totalité des coûts d’investissement qui y sont liés. C’est en travaillant ensemble et en se serrant les coudes que nous surmonterons cette crise».